LUMIX FZ1000 - FZ50   Tout sur :
Les LUMIX FZ 1000 - FZ50 et 30
Accueil FZ1000 | Liens | Contact | Livre d'Or
 DMC-FZ1000

Nouvelle partie du site consacrée au FZ1000


 FZ50 - et après ?

 FZ60 - "No future?"
 µ 4/3 - Le futur ?
 Lumix G1 - M4/3
 G1 vs FZ50
 La fin du FZ50


 FZ150

FZ150 Accueil FZ150
 FZ150 Vs FZ50
- ISO BdB

 FZ150 Vs FZ50
- Détails PDC et Zoom



 FZ50

FZ50 Accueil FZ50
 Le FZ50
 FZ50 - Réglages
 FZ50 - Le cours EZ
 FZ50 - Détails 1
 FZ50 - Détails 2
 FZ50 - ISO
 FZ50 - "Diaph"
 FZ50 - 35 mm
 FZ50 - Mac OS X
 FZ50 - Firmware
 FZ50 - Mpx / EZ ?
 FZ50 - Macro
 FZ50 - Retouches
 FZ50/FZ30 - Vidéo



 FZ30 et Maj FZ50

FZ30  Accueil FZ30
 Le FZ30
 Le "bruit" du FZ30 !
 Echec & Mat !
 EZ - Extended Zoom
 Balance des blancs
 [MODE DE MES.]
 Zoom sur ...
 FZ30 vs Kit reflex
 PDC & MAP
 Flash et EVF
 FZ30 pour les Nuls
 FZ50 et FZ30 - Lune
 Achat/Douanes
  SAV



 Galeries
FZ50 - FZ30


 Accessoires
FZ50 - FZ30

Accessoires FZ50 - FZ30 Bagues 55mm/xx
   Télé/Grand angle

 Filtres Photos
 Bonnettes macro
 Télécommandes
 Batt. - Grip FZ50
 Sd Card - Lecteurs
 Capuchons
   Pare-soleils

 Trépieds/Monopods
 Visées point rouge
 Flashs/Diffuseurs
 Housses & sacs
 Plongée - Housses
 Capuchon - balance
   des blancs



 Logiciels/Tutos

Logiciels / Tutos  RAW/SILKYPIX
   Camera RAW

 "Plug-Ins"
 Tutos/Utilitaires
 Exifs - Tuto
 Un "Pano" ?
 Balance des blancs


Mise en service
le 12/12/2005

Dernière(s) mise(s) à jour





25/01/2009
Balance des blancs
25/01/2009
Capuchon
Balance des blancs
25/01/2009
La fin du FZ50
22/02/2010
Carnaval de Venise 2010 14/06/2012
Batterie - Duracell
07/2012
Pano - Tête Velbon
08/2012
Paypal - Danger

 


 
Balance des blancs
 
 
 


| Accueil | RAW | Plug-In Photoshop - PSP | Utilitaires |
| Exifs - Tuto | Un "Pano" ? | Liens | Livre d'Or |

 

Retour page d'accueil du site


  La balance des blancs ... twilight zone  
 
 


La balance des blancs ? ... Alors là ! c'est très simple ...

Madame nue sous son tablier, Monsieur en salopette ...
Vous prenez des blancs d'oeufs que vous balancez sur l'autre ...
Si la balance des blancs est réussie, n'oubliez pas la photo que vous enverrez à Némo !  

Quoi ? ... C'est comme ça dans la cinquième dimension ...  
Pour comprendre la balance des blancs, il va falloir entrer avec moi dans la cinquième dimension, mais attention ! Ce n'est pas comme à la télé, si vous continuez à lire cette page vous ne pourrez plus en sortir.
Le monde ne sera plus tout à fait comme vous le connaissiez ...

Un homme de couleur n'en sera plus un ...  
Le chaud sera froid et vice versa ...  
Vous deviendrez un "Contraire" ....  

Il n'y aura aucun espoir de retour ... Vous resterez à jamais prisonnier de la cinquième dimension du photographe ...

Trop tard ! - Vous êtes dans la conquième dimension !

Fermez cette page ! ... Ou il sera trop tard !  

 
Chez les "Contraires" ...  
 
 


L'inverse a toujours son contraire et vice versa ...  

Si vous ne connaissez pas le film "Little big man" ("Petit homme grand" avec Dustin Hoffman), je vous le conseille ...
Dans ce film, l'un des indiens devient un "Contraire". Sa vie est inversée, il recule pour marcher etc.

Les photographes sont des "Contraires" ...  

Principes - Image inversée ...

On comprend mieux pourquoi, chez Pana, ils marchent sur la tête ....

Diaphragmes

Chez les "Contraires", 2 est plus grand que 16 ...

Maintenant vous êtes un "Contraire" dans la 5ème dimension.
Faites le poirier pour lire la suite ...  

 

Haut de page

 

 Températures ...  

J'ai fait une recherche sur l'ami Google pour comprendre la balance des blancs, ce qu'était une température de couleur ou plus simplement ce qu'était une couleur.
Hé bien ! soit la réponse est partielle, soit nous n'y comprenons rien.  

Un petit exemple ...  
Extrait de ...
COMPRENDRE LE FORMAT RAW -4- La balance des Blancs ...
de Volker Gilbert Photographie.

"Les photographes ayant déjà travaillé en argentique connaissent la notion de température de couleur. La plupart de sources de lumière ne sont pas composées d'un blanc à 100% et possèdent une certaine température de couleur, exprimée en degré Kelvin. Cette valeur décrit le spectre de lumière émis par un « corps noir » possédant cette température de surface. Un corps noir est un objet absorbant toute lumière incidente. Pour trouver un exemple illustrant ce propos, on pourrait chauffer un objet en métal ou en pierre, l'objet devient d'abord « rouge » lorsqu'il atteint une température donnée, puis « blanc »."

Vous avez compris ?  
Moi, j'ai compris qu'un corps noir était blanc ...  
Normal, pour un "Contraire" dans la cinquième dimension.  

Je vous laisse apprécier ce qu'est un "corps noir" sur Wikipedia.
En gros, c'est un truc qui n'existe pas, qui sert aux physiciens, qui n'est pas forcément noir, mais qui sert de référence pour l'échelle des couleurs en degrés kelvin.
Ce n'est pas parce que nous sommes des "contraires" que nous devons mourir idiots.  

Degré de température ...  

Bon ... Nous allons essayer de faire simple pour comprendre ces histoires de températures, puis de couleurs pour enfin faire une balance des blancs en sachant ce qui se passe et pourquoi.

Pour vous et moi, une bonne température c'est 25/30° C sur la plage les doigts de pieds en éventail. A 0° C l'eau gèle, à -10° C vous tapez des pieds pour vous réchauffer.
Mesurer la température des couleurs à partir du O° C de l'eau congelée n'était pas très pratique.

Pour les couleurs ce sont les degrés kelvin du nom de Lord Kelvin qui sont utilisés.
En degrés kelvin notre 0° Celsius ou Centigrade correspond à -273.15° C ou
0 K.

Le kelvin s'écrit avec un k minuscule et le symbole "K" s'écrit avec un K majuscule.
À l'origine, en 1954, le kelvin s'appelait le « degré Kelvin » et s'écrivait alors °K. Le « degré » fut supprimé en 1967 et son symbole devint K.
Pour en savoir plus : Wikipedia - Kelvin

 

 

Dans l'espace, loin de la terre ...
A -273.15° C, O K, c'est le froid absolu, on ne peut pas aller plus loin.
A cette température tout est figé, rien ne bouge, pas même les atomes.
Et si rien ne bouge, il n'y a pas de chaleur.
Donc le 0 degré kelvin n'émet aucun rayonnement ...
C'est le noir absolu et il n'y a aucune couleur.

Quand les atomes bougent cela émet un rayonnement, ça chauffe ! et plus ça chauffe, plus il y a de couleurs ...
revenons sur terre ....

Je passerais sur le "corps noir" qui justifie l'échelle des degrés kelvin, il y a un autre dossier assez complet sur le site de l'observatoire de Paris, ici.

Pour nous, une couleur chaude est plutôt orangée, alors que sa température est plus froide qu'une couleur aux tons froids qui aura une température plutôt élevée.
Dans la cinquième dimension vous êtes un "Contraire" ... A vie ...  

Les couleurs les plus chaudes ont les températures les plus froides ...
Les températures les plus chaudes ont les couleurs les plus froides ...

Echelle - température de couleurs

Bien sûr ! les couleurs ne "brûlent" pas, c'est le rayonnement de la source qui est mesurée en degrés K.
L'échelle ci-dessus est très aproximative, la notion de "nuageux" ou "d'ombre par beau temps extérieur" est très subjective.
Si la température de couleur d'un "ciel bleu" ou d'un "temps nuageux" est plus élevée que "plein jour" ou "soleil", c'est uniquement parce que vient s'ajouter la "réfraction" qui tire la température vers le bleu.

Ca peut se discuter sur le plan de la rigueur scientifique, mais c'est suffisant pour se donner une idée sur le sujet.
Je dis ça pour les "matheux" qui viendraient me chercher des poux sur la tonssure.  

Méditez :
Les mecs préfèrent les nanas plutôt chaudes ...
Mais ils sont parfois fleur bleue et plutôt froid ...  

La photo ultime à 2.7 K ...  

Pour l'anecdote ...

En 1963 Arno Allan Penzias et Robert Woodrow Wilson en voulant transformer une antenne en radio téléscope ont accidentellement mis en évidence un bruit de fond très faible qu'ils croyaient être un défaut parasite, car il venait de toutes les directions.
Deux ans plus tard, en 1965, ce bruit de fond fut identifié comme le début de l'univers.

La température du fond cosmologique de 2,725 K a permis de prendre une photo de l'univers agé de seulement 380 000 ans et distant de 13,7 milliards d'années lumière.
2.725 K c'est -270,275° C, c'est vraiment très froid, mais suffisamment "chaud" pour détecter des fluctuations de températures reconstituées en fausses couleurs.

Cobe - WMAP

Le premier satellite COBE était capable de détecter des fluctuations de l'ordre de trente millionièmes de degrés Kelvin. Le second satellite WMAP était 30 fois plus sensible. Lancé le 14 mai 2009, le satellite PLANCK est 50 fois plus sensible que WMAP.

Le site du satellite Hfi PLANK ...

Plank sur Wikipedia ...

 

Haut de page

 Couleurs ...  

Pour faire simple, il y a deux mondes ...

Noir : Aucune couleur
Blanc : Toutes les couleurs

 

Le numérique ...  

Le monde numérique, c'est l'appareil photo (numérique  ), l'écran de l'ordinateur, le téléviseur etc.
La base c'est le noir qui n'a aucune couleur et pour faire des couleurs il faut en ajouter.

Pour ajouter des couleurs, nous allons nous servir de 3 couleurs de base :
Le Rouge, le Vert et le Bleu (RVB), en anglais c'est RGB pour Red (Rouge), Green (Vert) et Blue (Bleu).

En mélangeant du Rouge, du Vert et du Bleu sur un fond noir,
nous obtenons du ... blanc.

Rouge, Vert, Bleu
Animation : Rouge, Vert, Bleu


Le nombre de couleurs affichables est lié à l'informatique et au codage ...
En 24 bits, il est possible d'afficher jusqu'à 16 millions de couleurs ...
En 32 bits, plus de 4 milliards ...

Vous pouvez lire ce petit doc (PDF, 1.16 Mo) qui montre ça très bien ...
Avec une petite erreur ... en 32 bits ce n'est pas 94’967’296 millions mais 4.294’967’296 milliards ... de couleurs.

Les couleurs de votre photo prise avec votre Appareil Photo Numérique viennent s'ajouter au fond noir de votre écran.

Vous remarquerez que :
Le Rouge + le Vert donne du Jaune
Le Vert + le Bleu donne du Cyan
Le Bleu + le Rouge donne du Magenta

C'est l'envers du décor ...  

 

La nature ...  

Dans la nature, c'est le blanc la référence ...
Le blanc qui contient toutes les couleurs ...

A l'école maternelle, pour faire un dessin sur un papier blanc, on vous disais :
Met du jaune, du magenta ! ...
A l'école maternelle des "Contraires" dans la cinquième dimension, pour faire un dessin sur du papier blanc, on vous dis :
Enlève du jaune, du magenta ! ...

Si dans le blanc, il y a toutes les couleurs, pour faire apparaître des couleurs, il faut les enlever ou les soustraire au blanc.
Sur du blanc, pour enlever toutes les couleurs, il faut mélanger les couleurs Jaune, Cyan, Magenta complémentaires au Rouge, vert, Bleu.

En mélangeant du Jaune, du Cyan et du Magenta sur un fond blanc,
nous obtenons du ... noir.

Cyan, Magenta, Jaune
Animation : Cyan, Magenta, Jaune

 

C'est pour cette raison que vos cartouches d'imprimantes sont Jaune, Cyan et Magenta et pas Rouge, Verte et bleue.  

 

Haut de page

 La balance des blancs ...  

C'est la nature que l'on photographie et dans la nature c'est le blanc qui fait référence parce qu'il contient toutes les couleurs.

Notre cerveau est magique, il corrige de lui-même et le blanc reste blanc quelque soit l'éclairage, à la lumière artificielle ou par temps gris.
Néanmoins, il n'est pas infaillible et pour achetez un gilet blanc, il vaut mieux le faire à la lumière du jour que sous un éclairage de fête foraine.  
Ce n'est pas le cas de votre appareil photo numérique, lui, il a besoin de connaître la bonne température de couleur.

Le mode "AUTO" ...  

Le mode "AUTO" va estimer une température entre 3000 K et 8000 K environ.
S'il y a beaucoup de blanc dans l'image, le résultat peut être correct sans être parfait.
S'il y a peu de blanc, le résultat est plus alléatoire, le risque de fausses couleurs est élevé quel que soit l'APN.
Le mode "AUTO" calcule "sa" température de couleurs à chaque prise de vue, il est donc à proscrire pour un panorama de plusieurs photos, la partie gauche pourrait avoir des dominantes de couleurs différentes de la partie droite.

Les autres modes ...  

Lumière du jour ... Le jour ...
Nuageux ... Quand c'est nuageux ...  

Echelle - Balance des blancs

Ce sont des températures fixes qui conviennent dans la plupart des cas.
Sauf ... si la lumière est un peu compliquée ... En général plutôt le soir ou sous éclairage artificiel avec des lampes de couleurs, halogènes ou de lumière du jour en même temps.

Balance des blancs ... du blanc ...  

Et si je veux des "vraies" couleurs ? ...
Pour avoir de vraies couleurs, les mêmes que celles que voit votre cerveau ...
Ben, ce n'est pas possible ...  
Mais ... on peut s'en approcher ...  

Vous vous souvenez, dans le blanc il y a toutes les couleurs ...

Mais selon le lieu et l'heure, ces couleurs ont des teintes différentes en termes de niveaux de coloration, de saturation etc. ...

Sur le blanc va se reflèter tous ces niveaux et c'est ce que va mesurer le logiciel de l'appareil photo en déterminant une température de couleurs plus précise et adaptée à "l'ambiance" de lumière du lieu où l'on se trouve.

Blanc - Toutes les couleurs

Dans la nature, il y a une infinité de couleurs, en prenant une photo d'un objet blanc, nous prenons la température des couleurs réfléchies par le blanc avec ses teintes et ses colorations.
La balance des blancs sera optimisée.

 

Haut de page

 La balance des gris ...  

Vous connaissez le sketche de Coluche ...

...
- Ah bon ... Parce que moi, heu, blanc, je sais ce que c'est comme couleur c'est blanc.
- Moins blanc que blanc, je m'doute; ça doit être gris clair.
- Mais plus blanc que blanc j'vois pas.
- Qu'est-ce que c'est comme couleur ???
...

Chez les "Contraires" plus blanc que blanc ... c'est "gris" ...  

La lumière, c'est un truc compliqué, avec des longueurs d'ondes, des indices de réfraction, etc.  

En prenant une photo d'un objet blanc, nous mesurons mieux la température des couleurs, mais le blanc, ce n'est pas parfait, la lumière "réfléchie" n'est pas ... "idéale" ...

Avant le numérique, Kodak dans les années 60/70 a établit qu'un gris neutre à 18% avait de meilleures propriétés pour mesurer la température des couleurs réfléchies. ...
Charte 18% de gris Kodak

Dans le noir il n'y a aucune couleur ...
Dans le blanc, il y a toutes les couleurs ...
Si on mélange des couleurs sur du blanc, on en enlève, on en soustrait ...
Nous avons vu cela plus haut, c'est ce qui se passe quand nous imprimons nos photos sur un support blanc.

Gris - toutes les couleurs

Le noir n'ayant aucune couleur, si nous mettons un peu de noir à part égale sur du blanc, aucune couleur ne sera enlevée.
Les couleurs sont toujours là ! ... CQFD !
 
Sauf, que le blanc devient gris.

Ce gris est donc neutre par rapport au blanc mais il "réfléchit" mieux les couleurs et permet de mesurer la température des couleurs de manière encore plus juste qu'avec du blanc.

Dans ma page "filtres", il y a des filtres "Gris Neutre" ...
Ils sont Gris "Neutre" parce qu'ils ne dénaturent pas les couleurs.  

 

Haut de page

 

 
 Salut les "Contraires" !  
 
 


Je vous avais prévenus !

Le monde tel que vous le connaissiez n'existe plus ... Bien au contraire !

Les "blancs" sont des hommes de couleur ! ...
Mais Barak Obama reste un homme ... haut en couleurs ! ....

Pour compléter cette page vous pouvez aller voir "RAW ou JPG ?" avec une explication plus détaillée sur les 24 bits (16 millions de couleurs) et 32 bits vraies couleurs (4 milliards) sur écran.
Ainsi que ce doc PDF très intéressant, "La couleur expliquée", du site "Pourpre.com".

 

La Suite ... "Le capuchon balance des blancs" ...

 


   N'oubliez pas le blanc d'oeuf ...
Et pensez à m'envoyer les tophs ...  


 

Haut de page

Retour page d'accueil du site

 

Nb de visiteurs : 758066
Nb de visiteurs aujourd'hui : 218
Nb de connectés : 1

 

 
 

 

Nemodus ©